Charte

de l'AMAPP du Canton Vert

(septembre 2011)

 

 

1. Philosophie Générale

Le système Amap1 a été créé pour permettre aux petits agriculteurs de continuer à vivre décemment sur leurs terres en échappant aux contraintes du marché, notamment en réduisant leur dépendance vis à vis de la grande distribution. Cela permet de maintenir des terres agricoles à proximité des villes réduisant ainsi le coût et les nuisances engendrés par le transport des aliments. La connaissance du producteur par le consommateur permet d'établir une relation de confiance mutuelle et de s'émanciper d'une relation strictement marchande.

 

Pour atteindre ces objectifs, un des principes essentiels est de mettre en place un fonctionnement permettant au producteur d'atteindre une autonomie financière et professionnelle et de responsabiliser les consommateurs. Le principe de l'achat de la récolte par avance et la solidarité face aux conséquences des aléas climatiques permettent ainsi à Christian de dépasser la seule notion de productivité. Il peut ainsi envisager de manière plus sereine un mode de production plus soutenable et plus en accord avec l'environnement. Les rencontres régulières avec le producteur permettent aux membres de l'association de (re) découvrir le rythme des saisons, les joies et les contraintes du labeur paysan.

 

Dés la création de lassociation, le choix a été fait de ne pas exiger de certification en agriculture biologique. Si le but est de remplacer la relation marchande par une relation basée sur la confiance, la participation et la responsabilisation des acteurs il semble paradoxal de faire appel à un système extérieur de contrôle. Par ailleurs, si la certification implique une obligation de moyens, notamment en produits phytosanitaires, elle n'intègre ni les contraintes environnementales liées au transport ni les problèmes sociaux. Enfin, elle dissuade le consommateur de connaître la manière dont les aliments sont produits. L'association possède une commission agricole ouverte à toutes et tous et dont le rôle est de connaître et de comprendre les modes de production du producteur.

 

 

 

2. Engagements

2.1 Pour le producteur

Pour mener à bien son exploitation, Christian pratique la rotation des cultures et utilise des engrais organiques à base d'humus ou de matières compostées. Le plus souvent l'arrosage se fait au goutte à goutte et sur cultures paillées de manière à économiser l'eau.

Christian utilise en cas de  besoin, différents pesticides ou fongicides autorisés en agriculture Bio (bouillie bordelaise, savon noir,  pyrèthres végétaux, toxines issues de bactéries Bacillus thuringiensis, soufre, ...2). Le désherbage est mécanique ou manuel. Christian utilise aussi depuis quelques années des auxiliaires biologiques (prédateurs naturels) dans les serres ainsi que des pièges (papiers collants, attracteurs hormonaux,) pour combattre les mouches piqueuses. Il utilise également des bourdons pour la pollinisation. Concernant les graines et les semences utilisées, Christian utilise en fonction des variétés, des disponibilités et du prix des semences certifiées Bio, des semences non traitées ou des semences enrobées de fongicides pour limiter la perte de semis.

 

Christian s'engage à poursuivre ses pratiques agricoles sur le même mode et à continuer à les améliorer le cas échéant. Des analyses de terres, payées en partie par l'association, sont réalisées environ tous les 4-5 ans afin d'aider Christian à orienter ses pratiques agricoles.

 

Tous les produits proviennent de l'exploitation. Occasionnellement, Christian peut nous faire bénéficier d'un produit après en avoir informé pour avis le CA de l'association.

 

La livraison est effectuée directement par le producteur de manière à maintenir un lien entre producteur et consommateurs.

 

2.2 Pour les consommateurs

Les consommateurs s'engagent pour une saison complète (environ 24 semaines) en effectuant un prépaiement des paniers livrés.

 

La distribution est assurée à tour de rôle par les adhérents de l'association.

 

En début de saison, chaque consommateur se voit assigner un jour de livraison en fonction de son choix et des disponibilités. En cas d'absence à une distribution, Chaque consommateur doit sassurer de trouver une personne pour prendre le panier à sa place. A la fin des distributions, les paniers qui n'auront pas été emportés seront perdus.

 

2.3 Animation de l'association

L'association est animée par des bénévoles au sein d'un conseil d'administration dont le renouvellement régulier doit être recherché.

 

A chaque saison, un pique-nique est organisé sur les terres de Christian afin de mieux découvrir son exploitation.

 

Plusieurs fois par an (2-3), des ateliers jardinages sont organisés. Il s'agit de s'initier à certains travaux agricoles (pommes de terre, raisin, tomates, olives, désherbage) pour mieux appréhender le travail de Christian. Ces ateliers se déroulent sur au moins une demi-journée. En fonction de leurs disponibilités, les adhérents sont invités à venir participer à ces travaux.

 

En fonction des récoltes et en fin de saison, Christian propose également de venir glaner à volonté, les légumes restant sur les plantes avant leur arrachage.

 

 

 

2Notons que ces produits « Bio » présentent néanmoins une certaine toxicité mais leur durée d'action est courte. Par ailleurs, les produits listés ici, le sont à titre indicatif, la réglementation pouvant évoluer. D'une manière générale les traitements sont utilisés en cas d'extrème besoin.